Cofinancement

Vous souhaitez contribuez à la transition de notre agriculture ? Découvrez les fermes en transition qui sont actuellement en recherche de financement

Les points clés du cofinancement

Entre 10 et 400 tonnes

Accès à une plateforme de suivi collaborative

Contrat et réglement possible sous 48h

45 € la tonne de CO2eq

Plus de 400 tonnes ? Contactez-nous !

Les projets disponibles au cofinancement

Soutenez les exploitations d’agriculteurs

Pleurtuit (35730)

Soutenez l'exploitation d'Antoine en Bretagne

Antoine a 38 ans. En 2008, il a concrétisé son rêve d’enfant en s’installant comme agriculteur à Pleurtuit au cœur de la Communauté de Communes Côte d’Emeraude.

Antoine est producteur de lait, s’il reconnaît avoir toujours eu une attirance pour l’élevage laitier il n’en oublie pas moins LE SOL.Ce sol qui nourrit les animaux et les hommes. Cela fait déjà quelques années qu’Antoine préserve ce patrimoine par des pratiques agroécologiques.Il y a 8 ans, Antoine a entrepris de replanter des haies, il ne laboure quasi plus, il fait son maximum pour gagner en autonomie alimentaire.

Biodiversité

Qualité des sols

Qualité de l'eau

xyz tonnes financées

82%

Objectif : xyz tonnes

xyz tonnes à financer

246
246

Smermesnil (76660)

Soutenez la ferme de Christophe en Seine-Maritime

Christophe Legrand est polyculteur en Seine-Maritime (76). Il a une problématique de sols argileux trop compacts, c'est pourquoi il a voulu tester l'application d'un prébiotique des sols pour rendre ses sols plus faciles à travailler et moins hydromorphes.

Avant 2020 l'exploitation était en polyculture-élevage de vaches laitières, depuis elle est en polyculture uniquement.

Biodiversité

Qualité des sols

Qualité de l'eau

xyz tonnes financées

82%

Objectif : xyz tonnes

xyz tonnes à financer

2835
2835

Fréjus (83370)

Financez la transition d'une ferme familiale dans le Var

Philippe est un agriculteur installé sur l’exploitation familiale depuis 1978 sur la commune de Saint-Aygulf dans le Var. Les terres exploitées par Philippe s’étendent sur 25ha, sur lesquelles il cultive principalement du melon, mais aussi de l’artichaut et plus récemment de la grenade en reconversion biologique.

La mise en place de nouvelles pratiques agro-écologiques va permettre de booster la vie biologique du sol, de mieux dégrader la matière organique solides, d'améliorer la conversion de la biomasse en humus, d'améliorer la qualité et la structure du sol, de fournir des éléments nutritifs aux plantes.

Biodiversité

Qualité des sols

Qualité de l'eau

xyz tonnes financées

82%

Objectif : xyz tonnes

xyz tonnes à financer

75
75

Aire-sur-l'Adour (40800)

Financez une ferme en agro-écologie dans les Landes

Sylvain Dupuy, est chef de culture à l'EARL Despaignet dans les Landes. Sur une surface de 350 hectares, il cultive principalement du maïs, du sorgho, soja et tournesol.
Afin de favoriser la nutrition des plantes, Sylvain souhaite améliorer la qualité de son sol et notamment la dégradation des matières organiques.

Pour cela, il a intégré un programme dans lequel il teste un prébiotique des sols. Ce changement de pratique va permettre de stocker du carbone dans le sol.

Biodiversité

Qualité des sols

Qualité de l'eau

xyz tonnes financées

82%

Objectif : xyz tonnes

xyz tonnes à financer

355
95

Comment ça marche ?

Bon à savoir :

Avec ce format de cofinancement, l'achat du crédit carbone est mutualisé et est donc administrativement enregistré sous le nom d'Agoterra. Vous pouvez cependant revendiquer le montant financier, l'impact et la nature du projet de votre contribution.

Questions fréquentes :

A qui s’adresse l’offre de cofinancement ?

L’offre de cofinancement s’adresse à toute entreprise souhaitant contribuer à la neutralité carbone mondiale en cofinançant une partie d’un projet de transition d’un ou d’une agricultrice dont l’objectif est de changer ses pratiques et d’évoluer vers des pratiques régénératives et bas-carbone.
L’offre de cofinancement ne s’adresse (pas encore) aux particuliers.

Est-ce que l'offre de cofinancement est ouvert à toutes les entreprises ?

Oui, toute entreprise ayant réalisé un bilan carbone de ses émissions de gaz à effet de serre et souhaitant contribuer à hauteur de 10 à 400 tonnes de CO2eq peut passer par l’offre de cofinancement de Agoterra.

Mais concrètement c’est quoi le cofinancement ?

Nous avons créé l’offre de cofinancement pour permettre à toutes entreprises souhaitant participer au financement de la transition du secteur agricole de le faire, même avec un plus petit budget.

Concrètement, vous financez (au côté d’autres entreprises ou personnes) une partie d’un projet de transition d’un ou d’une agricultrice dont l’objectif est de changer ses pratiques et d’évoluer vers des pratiques régénératives et bas-carbone.

Pour attester des résultats, nous utilisons les crédits carbone pour quantifier l’impact de ces changements de pratiques en terme d’évitements ou de stockage de CO2eq.

Après le cofinancement, serais-je propriétaire des crédits carbone ?

Bien que les projets que vous financez émettent des crédits carbone au terme des 5 années du projet, vous ne serez pas propriétaire des crédits carbone.

Si vous souhaitez acquérir des crédits carbone, n’hésitez pas à nous contacter pour découvrir notre offre “Partenaire” qui donnent accès à l’achat de crédits carbone.

Quelles sont les différentes étapes pour cofinancer un projet?
  1. Vous choisissez le projet que vous désirez soutenir
  2. Vous répondez au formulaire présent sur la page du projet en question
  3. Nous revenons vers vous afin de procéder au règlement et à la signature des CGV
  4. Une fois qu’un projet a été financé à 100%, vous avez accès à la plateforme Agoterra pour suivre l’avancée et l’évolution du ou des projets que vous soutenu.
Pour chaque crédit carbone vendu, quel pourcentage est reversé aux agriculteurs ?

Pour chaque crédit vendu à 45€, environ 75% est reversé aux agriculteurs. Les 25% restants servent à financer les frais administratifs et la mise à disposition de la plateforme de suivi des crédits carbone pendant toute la durée du projet.

Quelle est la méthode utilisée pour les projets mis en avant ? Est ce que ces projets génèrent des crédits carbone ?

Tous les crédits carbone financés sont certifiés par Gold Standard - le certificateur de référence sur les marchés carbone internationaux.

La certification « Gold Standard » vise à favoriser l'émergence de projets de réductions et de stockage d'émissions de gaz à effet de serre.
Les Projets suivent la méthode « Biostimulants for soil revitalization » qui décrit les conditions et actions à mener permettant d’augmenter le stockage de carbone dans des exploitations agricoles. Cette méthode à été rédigée par notre partenaire Gaiago, entreprise à mission dont l’objet est de faciliter la mise en place de projets agricoles de réduction d’émissions de gaz à effet de serre en Europe.

Ces projets génèrent des crédits carbone au bout des 5 ans que dure un projet. Cependant en passant par un mécanisme de cofinancement vous ne serez pas propriétaire des crédits carbone.

Pourrais-je compenser tout ou une partie des émissions de gaz à effet de serre de mon entreprise après avoir cofinancé avec Agoterra ?

Non, vous ne pouvez pas compenser les émissions de votre entreprise grâce au cofinancement de projet avec Agoterra.

L’achat de crédits carbone pour compenser ses émissions n’est pas une démarche que nous encourageons chez Agoterra car les risques de greenwashing sont élevés.
De plus, il existe un consensus autour de la notion compensation selon lequel il n’est pas possible “de compenser” des émissions avec de l’achat de crédits carbone pour rendre une entreprise ou un produit “neutre en carbone”.

Chez Agoterra, nous préférons parler de contribution à la neutralité carbone mondiale, termes encouragés par l’ADEME et de plus en plus d’acteurs de références.

Comment puis-je communiquer sur ma contribution ?

Tout d’abord, nous vous encourageons à parler de contribution à la neutralité carbone mondiale et à ne pas parler de compensation.

En effet, de part votre action, vous contribuez à l’atteinte des objectifs mondiaux de neutralité carbone, mais en aucun cas vous ne pouvez “soustraire” (.ie compenser) de vos émissions de gaz à effet de serre la quantité de tonnes de CO2eq que vous aurez cofinancé.

De plus, nous vous encourageons au maximum à être transparent dans votre communication et à rester mesuré pour ne pas transmettre l’impression que cette action serait un échappatoire à la réduction réelle de vos émissions de gaz à effet serre.
L’accès à la plateforme vous permettra aussi d’être guidé dans votre communication autour de votre cofinancement.

Est-ce que j’ai accès à la plateforme après avoir cofinancé des projets ?

Oui, une fois le projet cofinancé à 100%, vous obtenez l’accès à la plateforme Agoterra pour suivre l’avancée et l’évolution du projet.

Est ce que je peux suivre l'évolution des projets cofinancés ?

Oui, grâce à l’accès à la plateforme Agoterra qui vous permet de suivre l’évolution des projets, les actualités, la mise en place des différents leviers, etc. tout au long des 5 ans que dure le projet.

Régénérez les écosystèmes. Soutenez l’agriculture dont nous avons besoin.

Merci, votre message a bien été envoyé.
Nous revenons vers vous très vite
Oops! Quelque chose ne va pas.