Carbone et régénération des sols

Blog
Carbone et régénération des sols

Le sol est un patrimoine vital pour l’homme et pour la planète. Véritable puits de carbone, c’est l’un des remparts naturel de la résilience face au changement climatique. Mais quelles sont les solutions pour re-dynamiser la vie du sol, en améliorer la fertilité et capturer plus de carbone ?
Réponse avec avec Bertrand Aupetit, responsable innovation et agronomie chez Gaïago, et Anaël Bibard, fondateur de FarmLEAP

Pourquoi la revitalisation des sols est-elle un enjeu de qualité des sols et de stockage carbone ?

Comment restructurer le sol ?

Gaïago est une entreprise productrice de biosolutions (des produits naturels qui visent à améliorer la santé des plantes). Leur mission est d’accélérer la revitalisation des sols et la transition agroécologique. Afin de réaliser cette transition il est essentiel de trouver du financement pour aider les agriculteurs à la mettre en place.

Dans les sols cultivés, le ratio entre les champignons et les bactéries n’est pas naturel : il y a trop de bactéries et pas assez de champignons. Au contraire, si on se base sur ce qui est “naturel”, un sol forestier non travaillé, on retrouve beaucoup de biomasse, de champignons et moins de bactéries. Face à cette problématique, Gaïago souhaite retrouver l’équilibre microbiologique naturel. 🌿​

🍄​ L’entreprise a donc développé un produit, le Nutrigeo, qui aide les champignons à revenir dans les sols. Ces champignons permettent de restructurer le sol : 

  • Aération du sol
  • Stabilité structurale : lutte contre l’érosion et amélioration de la souplesse du sol

Comment stocker plus de carbone dans les sols ?

Outre leur rôle de restructuration du sol, les champignons aident à la séquestration carbone. 

👉 En effet, le biostimulant de Gaïago aide les champignons à “bien manger” pour mieux se développer. Or, lorsque les champignons “mangent bien” la quantité d’humus produit (ce qui reste la digestion de la biomasse qu’on apporte au sol) est plus importante et le stockage de carbone dans les sols est bien plus long. 

Comment cette solution s'applique concrètement sur des exploitations ?

🌸​ Au printemps 2022, Gaïago a établi un programme carbone qui engage la ferme sur 5 ans. Tous les ans, l'agriculteur pulvérise le produit Nutrigeo et les sols sont analysés à 3 moment distincts : au début de la transition, au bout de la 3ème année et enfin en 5ème année, à la fin du projet. Le carbone stocké dans le sol permet à l’agriculteur de générer des crédits carbone labellisés Gold Standard qu’il peut vendre afin de l’aider à financer sa transition. 

Bien sûr, plus l’agriculteur met en place des bonnes pratiques écologiques, plus il pourra stocker de carbone mais en moyenne il pourra espérer stocker 3 tonnes par hectares par an. 

Aujourd’hui, le programme bas carbone de Gaïago permet d’accompagner 43 distributeurs (des coopératives par exemple) soit 19 000 hectares en Europe. 

👉​ Exemple : Christophe, agriculteur dans le Vaucluse possède une exploitation en deux parties : la première avec des oliviers et des amandiers et une autre avec de la vigne. Il a utilisé Nutrigeo sur ses sols et a constaté de nombreux bénéfices, notamment sur la souplesse de la terre mais aussi sur le stockage carbone. 

Comment piloter un programme carbone et faciliter les liens entre les agriculteurs et leurs partenaires ?

Une fois lancé dans le projet, comment réellement piloter ce programme carbone sur le terrain ? Comment remonter de la donnée terrain et la vérifier ?

C’est l’objectif que s'est fixé FarmLEAP : faciliter l’étape de la digitalisation de données qui est essentielle pour la réalisation du projet.Plus de 430 coopératives et négoces utilisent leur solution soit environ 30 000 exploitations agricoles, le but étant la durabilité des cultures, la performance économique et enfin la performance environnementale via notamment le carbone.

Aujourd’hui, les partenaires agricoles font face à de nombreuses problématiques notamment: 

• La collecte de données terrain qui est fastidieuse et compliquée

• La faible interopérabilité des outils de traçabilité et des OAD, c’est à dire la complexité de la compatibilité des logiciels et des fichiers entre eux

• Le risque d’erreurs humaine lors de la remontée des données car beaucoup de tâches sont fait manuellement

👨🏻🌾 Face à ces ces problèmes, FarmLEAP capitalise sur la data. Par exemple, l’agriculteur saisit simplement ses données dans la plateforme ; données qui permettront ensuite au partenaire d’animer son collectif ou au conseiller (coops, négoce) de partager l’expérience et de suivre l’usage du produit, tout ça via la plateforme. 

Création de valeur par la data

En conclusion, il y a aujourd’hui un véritable enjeu de revitalisation des sols cultivés. L’une des solutions, est de se rapprocher le plus possible de ce qui existe déjà dans la nature, c'est-à-dire un excédent de champignons comparé aux bactéries. C’est la solution de Gaïago qui permet aux champignons de se développer plus facilement et ainsi d’améliorer la qualité du sol mais aussi d’améliorer le stockage carbone. En plus d’améliorer leurs sols, les agriculteurs peuvent donc capitaliser sur le stockage carbone en vendant des crédits carbone et ainsi financer leur transition. 
Afin d’émettre ces crédits carbone, il faut remonter de la donnée terrain et suivre les datas et l’avancement du projet. Une mission que s'est donné FarmLEAP qui propose une plateforme facilitant les liens entre les agriculteurs et leurs partenaires, permettant ainsi de piloter de la meilleure manière possible un programme carbone. 

Partager cet article
CarbonConnect
View all
Category one
Category two
Category three
Category four
Nos autres articles
CarbonConnect
Contribution carbone

Contribution locale pour un impact territorial

CarbonConnect
CarbonConnect
CarbonConnect

Régénérez les écosystèmes. Soutenez l’agriculture dont nous avons besoin.

Merci, votre message a bien été envoyé.
Nous revenons vers vous très vite
Oops! Quelque chose ne va pas.